MYRIADES. Revue d’Études Francophones

Myriades, Revue d’études francophones est une revue annuelle éditée par le Département d’Études Romanes de l’Université du Minho.

Le propos de Myriades est de se constituer comme une plateforme de réflexion et de débat interdisciplinaire dans les Études Françaises et Francophones publiant des articles inédits en français, en espagnol, en italien, en portugais et en anglais, dans les domaines des études linguistiques, littéraires, culturelles et didactiques, suivant des approches théoriques et critiques différentes. Les articles sont soumis à supervision scientifique (peer review).

Comité scientifique:

  • Alexandre Leupin (Louisiana State University)
  • Chantal Lapeyre-Desmaison (Université d’Arras)
  • Christine Zurbach (Universidade de Évora)
  • Clara Ferrão Tavares (Escola Superior de Santarém)
  • Cristina Robalo Cordeiro (Agence Universitaire de la Francophonie)
  • Dominique Maingueneau (Université Paris-Est Créteil)
  • Emmanuel Fraisse (Université de Paris III - Sorbonne Nouvelle)
  • Isabel Margarida Duarte (Universidade do Porto)
  • Isabel Oliveira (Université de Paris III - Sorbonne Nouvelle)
  • Jan Baetens (Université de Louvain)
  • Jean-Louis Chiss (Université de Paris III - Sorbonne Nouvelle)
  • Loïc Depecker (Université de Paris III - Sorbonne Nouvelle)
  • Luisa Pereira (Universidade de Aveiro)
  • Maria Hermínia Laurel (Universidade de Aveiro)
  • Sébastien Ouellet (Université du Québec à Rimouski)
  • Richard Saint-Gelais (Université Laval)

Comité de rédaction:

  • Conceição Varela [cv]
  • Cristina Álvares [cv]
  • Eduarda Keating [cv]
  • Marie-Manuelle Silva [cv]
  • Rosário Girão [cv]
  • Sílvia Araújo [cv]

Contact: myriades@ilch.uminho.pt

Top

Appel à contribution

Titre: Impact des courants linguistiques d’inspiration francophone dans la recherche contemporaine

Coordonné par Maria Aldina Bessa Marques, Sílvia Araújo, Conceição Varela.

Depuis la Grammaire générale et raisonnée, plus connue sous le nom de Grammaire de Port-Royal, qui résulte, en 1660, de la collaboration fructueuse du grammairien Claude Lancelot et du philosophe Antoine Arnauld, la France et d'autres pays francophones ont contribué de manière décisive à l'évolution de la recherche dans ce domaine. Impossible de penser à la linguistique moderne sans tenir compte de cet apport fondamental qui mobilise des noms tels que Gustave Guillaume, connu pour sa théorie originale de la langue (la «psychomécanique"), Ferdinand de Saussure, dont les réflexions théoriques ont indéniablement conduit à l’affirmation de la linguistique comme science autonome, André Martinet, qui, dans le sillage des travaux du Cercle Linguistique de Prague, a servi de base à la linguistique fonctionnelle européenne. Plus proche de nous, Émile Benveniste a conféré à la linguistique une toute autre ampleur en plaçant la question de l’énonciation au centre de l'activité du langage: bien plus que le retour de l'homme à la linguistique, l’oeuvre de ce linguiste a bel et et bien marqué le retour de l'homme aux théories linguistiques. Nous ne saurions manquer de mentionner d’autres linguistes comme Oswald Ducrot ou bien Jean-Claude Anscombre, responsable du développement de la Théorie de l'Argumentation dans la Langue (TAL) dont la polyphonie est la dimension centrale. N’oublions pas non plus Antoine Culioli dont la théorie des opérations énonciatives a su rompre aussi bien avec la tradition saussurienne qu'avec le modèle théorique Chomskyen.

D'autres noms francophones s'imposent tout autant sur la scène de la recherche actuelle. Outre Michel Pêcheux, une référence incontournable pour l'analyse du discours française, il nous faut citer également Dominique Maingueneau, Patrick Charaudeau, Jacqueline Authier-Revuz, Jean-Michel Adam, Jean-Paul Bronckart, Christian Plantin et Catherine Kerbrat Orecchioni connue, entre autres, pour son travail sur l'énonciation, l'implicite et les interactions verbales orales.

La rétrospective qui précède ne correspond, bien évidemment, qu’à un reflet partiel des courants et auteurs qui ont contribué, simultanément ou à tour de rôle, à la vitalité de la linguistique d’inspiration francophone dans le monde.

Compte tenu de l'importance de l'impact de ces courants théoriques et de ces auteurs dans la recherche contemporaine en sciences du langage, le numéro 3 de la revue Myriades vous invite précisément à rendre compte de l'importance et des conséquences de ces mouvements francophones.

Nous proposons deux lignes thématiques majeures pour orienter cet appel à contribution:

1. La réflexion théorique sur ces courants d'inspiration francophone;

2. L'application de ces théories/courants à l’analyse d’une ou plusieurs langues.

Les articles inédits pourront être rédigés en français, en portugais, en anglais, en espagnol ou en italien.

Les propositions d’articles complets (texte, mots clés, notes, bibliographie et informations relatives au contributeur: grade et institution) ne devront pas dépasser les 40 0000 signes et devront parvenir sous forme électronique aux éditeurs du numéro, à l’adresse suivante: myriades@ilch.uminho.pt

Les articles proposés seront soumis à supervision scientifique (peer review).


CALENDRIER

Envoi de la proposition d’article complet: 15/12/2016

Réponse du comité scientifique: 03/01/2017

Envoi de l’article définitif: 28/02/2017

Publication: mars 2017


Normes de Publication [PDF]

Top

Courant

MYRIADES | Volume 2 (2016)

«Le sujet lecteur-scripteur dans l’enseignement de la littérature»




Coordination: Sébastien Ouellet, Sylvain Brehm & Marie-Manuelle Da Silva

Mise en ligne: Marie-Manuelle Da Silva & Paulo Martins


Sommaire:

  1. Présentation
  2. CHIARA BEMPORAD:
    L’intellectualisation de l’émotion. Réflexions sur l’écriture subjective à propos de la lecture
  3. AMÉLIE LEMIEUX & NATHALIE LACELLE:
    Approches transactionnelle, subjective, et phénoménologique en didactique de la lecture
  4. STÉPHANIE GENRE & JEAN-CHARLES CHABANNE:
    La glose en situation littéraire à thème lexical comme révélateur de l’activité fictionnalisante du sujet lecteur et comme lieu d’intervention didactique
  5. Sébastien Ouellet:
    Du sujet lecteur-scripteur au sujet multimodal ou la lecture littéraire 2.0?
  6. MARIE MANUELLE DA SILVA & SÍLVIA ARAÚJO:
    La subjectivité du lecteur-scripteur et l’écriture collaborative multimodale avec la plateforme story@: une étude de cas
  7. ÉVELYNE DEPRÊTRE:
    Projet d’une séquence didactique en littérature au niveau collégial québécois à partir du roman L’étranger de Camus et de son adaptation en bande dessinée et en livre sonore
  8. SYLVAIN BREHM:
    Comment former des sujets lecteurs et scripteurs ? Enquête auprès de futurs enseignants au secondaire et au collégial
  9. FRANÇOISE DEMOUGIN:
    Écriture subjective, lecture et littérature : les leçons ambiguës d’un questionnaire




Top

Archives

  



Top

Contact

E-mail:

myriades@ilch.uminho.pt


CEHUM:

Addresse:

Centro de Estudos Humanísticos
Universidade do Minho
Campus de Gualtar
4710-057 Braga
Portugal

Top