RÉSUMÉ

L’adverbe en français se définit traditionnellement par ce qu’il n’est pas : tout terme invariable qui ne peut être considéré ni comme une préposition, ni comme une conjonction, ni comme une interjection est un adverbe. Cette définition par défaut a créé des zones d’ombre empêchant la compréhension et l’explication des caractéristiques syntaxiques, voire sémantiques, de certains marqueurs et connecteurs polyfonctionnels. En adoptant la notion d’adverbial, et en nous intéressant particulièrement à la locution adverbiale par exemple, nous essayerons de jeter quelques lumières sur les multiples rôles que joue ce marqueur au sein de la proposition et du discours.


Mots-clés

Adverbial; fonction syntaxique; par exemple; adverbial contextuel






Abstract

In French, the category of ‘adverbs’ is heterogenic: it includes all terms that cannot be considered as prepositions, conjunctions or interjections. Such a definition of the notion of ‘adverb’ makes ambiguous not only the classification of adverbs but also the description of their syntactical functions and their semantic characteristics. The inherent ambiguity of the term ‘adverb’ can be revealed by the means of an in-depth study of the syntactical and semantical characteristics of the marker par exemple. On the basis of these observations, the present article aims specifically to show that the adoption of the notion of ‘adverbial’ allows a better understanding of the nature and functions of a wide range of multi-functional markers and connectors.


Keywords

Adverbial; syntactical function; par exemple; contextual adverbial.